© MALAURY BUIS
Au fil de l'eau sur

Le Canal de Berry

de Montluçon à Vallon-en-Sully

Le canal de Berry

Déclassé depuis 1955, le canal de Berry joua un rôle capital dans le paysage économique jusqu’à la fin du XIXème siècle. Douze panneaux d’interprétation ont été installés entre St-Victor et Vallon-en-Sully afin de présenter l’histoire du canal de façon ludique à toute la famille.

La voie verte

L’ancien chemin de halage du canal de Berry entre Montluçon et Vallon-en-Sully est aménagé en voie verte, c’est à dire qu’il est réservé aux circulations non motorisées.
Un parcours de 22 km quasiment plat et sécurisé !

Il était un petit navire…

Naviguez sur le canal, à bord d’un bateau électrique ou d’un pédalo, pour une promenade d’une heure environ. Confortables et silencieux, les bateaux se conduisent avec facilité et sans permis. Deux points de location : au musée du canal de Berry à Audes et à l’Allée des Soupirs à Vallon-en-Sully.

Infos pratiques :
04 70 06 63 72
Découvrez le site du musée

Ça vaut le détour !

L’Espace Naturel Sensible de la Vauvre

à Nassigny

À proximité directe du canal, ce site offre un magnifique panorama des milieux typiques du bocage bourbonnais : étang, forêt et prairies.

Deux sentiers pédagogiques (de 1,5 et 2 km) permettent de faire le tour complet du site et des aménagements pédagogiques ont été installés pour vous présenter la faune et la flore environnantes.

Ressourcement garanti !

À Vallon-en-Sully

L'Allée des Soupirs garde la ligne

Entre Vallon-en-Sully et Nassigny, les pêcheurs ont l’embarras du choix : dans le Cher sur 6 km ou dans le canal de Berry sur 2,5 km, silures, carpes ou autres black-bass cohabitent.

Retrouvez tous les étangs de pêche et les informations complémentaires sur le site de la Fédération de Pêche de l’Allier

Le saviez-vous?

En 1955, François Mitterrand, fraîchement élu à la tête du ministère de l’intérieur, apporte sa signature au décret de déclassement du canal de Berry.

Bien que la décision de mettre fin à l’activité commerciale de ce canal ait été prise en amont de sa nomination au poste de Ministre, il fut particulièrement attristé que son nom soit associé à la mise à mort de ce canal sur lequel son arrière grand-père avait exercé le métier d’éclusier pendant tant d’années.

C’est dans cette maison éclusière (à Rouéron-Audes) qu’est né Gilbert Théodose, grand-père de François Mitterrand.